Il reste encore trois journées à disputer et le duo ACCES-Toulon est toujours au coude-à-coude grâce aux victoires en déplacements à Toulouse et chez le Sporting de Paris. Défait, ce dernier voit le KB lui échapper, sa belle série stoppée et le retour de Nantes, vainqueur de Béthune. En bas de classement, le Paris ACASA fait la bonne opération en battant Beaucaire, profitant des revers de ses poursuivants pour s’éloigner de la zone rouge.

Advertisements

Grâce à un triplé de Kévin Ramirez qui a porté l’équipe, le leader ACCES a évité le piège tendu par l’UJS Toulouse sur les bords de la Garonne (victoire 1-4), en prenant trois points essentiels dans la course à la première place. Car son dauphin et rival Toulon lui a répondu de fort belle manière, en allant mettre fin à la belle série d’invincibilité du Sporting de Paris dans la capitale, lors du match au sommet de la 19ème journée (3-4). Avec l’efficacité offensive de sont trio Pupa-William-Nito, le TEF reste au contact du leader francilien avec un point d’écart  et s’affirme semaine après semaine comme un sérieux prétendant au titre. Pendant ce temps, le Kremlin-Bicêtre a dû faire preuve de patience pour venir à bout d’une jeune mais coriace équipe de Roubaix. Accroché à la pause (0-0), le champion sortant a fait la différence dès le retour des vestiaires, en début puis en fin de seconde période avant de s’imposer (4-0), ce qui lui permet de conforter sa troisième place et distancer le Sporting de Paris. Battus par Toulon, les Parisiens voient leur superbe série d’invincibilité stoppée net (treize matches sans défaite, soit onze victoires et deux nuls toutes compétitions confondues) et leur quatrième place menacée par Nantes. Le NMF, victorieux à domicile de Béthune (5-2), n’est en effet plus qu’à un point d’un Sporting désormais sous forte pression à trois journées du terme.

En bas de tableau, la lutte pour éviter la relégation s’intensifie journée après journée alors que, à trois étapes de la fin de la saison régulière, aucune des quatre équipes les plus concernées par le maintien – soit celles occupant les quatre dernières places du classement – n’est encore mathématiquement condamnée. Dans la confrontation directe entre les équipes luttant pour leur survie, c’est le Paris ACASA qui, grâce à son duo de buteurs brésiliens Breno-Renatinho (trois buts à eux deux) a fait la bonne affaire en l’emportant à domicile face au premier relégable Beaucaire (5-2). Une victoire précieuse et bienvenue pour le club parisien, qui lui permet de sécuriser sa neuvième place. ACASA s’offre au passage une petite marge, devançant de cinq points son adversaire du jour et de quatre l’UJS Toulouse qui occupe la position de première équipe non relégable (dixième). Outre, Beaucaire et l’UJS, Bastia s’est également incliné ce week-end sur le terrain de Garges (4-0) et a désormais un pied à l’étage inférieur. Toutefois, à la différence de ses concurrents directs pour le maintien, la lanterne rouge dispose toujours d’un dernier joker, à savoir un match de plus à jouer, qui plus est à la maison face à Béthune (le 30 mars prochain).


Crédit photo : Stéphane Photographie

Advertisements