Genèse (années 1930)

Le terme futsal est la contraction en mot-valise de l’espagnol : fútbol de salón et du portugais : futebol de salão, littéralement « foot en salle ». Ces deux appellations traditionnelles, encore fréquemment utilisées aujourd’hui, marqueront à jamais l’origine d’un sport issu du continent sud-américain, qui est hispanophone et lusophone. Sa genèse remonte à 1930 à Montevideo en Uruguay, après la première coupe du monde de football. L’argentin Juan Carlos Ceriani Gravier entreprit, de 1930 à septembre 1933, au sein de la YMCA de Montevideo en Uruguay, l’étude et le perfectionnement d’un nouveau sport collectif de balle au pied sous le nom de anglais : Indoor-Foot-Ball (même signification), pouvant se jouer aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur sur des terrains de basketball.

L’idée originelle n’était pas simplement de jouer au football sur un terrain de quartier, mais bel et bien de créer un nouveau sport avec ses propres règles beaucoup plus strictes, dans l’esprit d’éduquer les jeunes adultes, de les responsabiliser et de les rendre solidaires

 

Codification (1933)

À la demande de M. James S. Sumara, directeur de l’Institut Technique de la Confédération Latino-américaine des YMCA, Juan-Carlos Ceriani Gravier rédigea le 9 septembre 1933 sa codification écrite des règles du jeu qu’il distribua à tous les représentants des YMCA sud-américaines, sous le nom de anglais : Indoor-Foot-Ball (football d’intérieur). Mais les jeunes étudiants de la YMCA de Montevideo préféraient lui donner oralement le nom de « bola pesada » (balle lourde) ou encore le nom catalan : foot-bola-sala, (mot composé « football-salle » et non « foot en salle »).

La première version écrite des règles du jeu se compose de onze articles fondamentaux, réunis sur six pages, qui établissent la codification d’un nouveau jeu de balle au pied, comme une synthèse équilibrée de quatre sports distincts dont les règles du jeu sont inspirées de 3 sports de salle, le basketball, le handball, le waterpolo, qui étaient bien codifiés à cette époque, tout en conservant la motivation du football association pour réaliser des buts avec une balle au pied Foot-Ball.

Alors que la pratique du futebol de salão était réservée aux jeunes étudiants des A.C.M. (YMCA) brésiliennes, M. Habib Maphuz de l’A.C.M. de São Paulo, qui travaille à l’élaboration des règles techniques de plusieurs sports au sein des A.C.M., s’empare des règles du futebol de salão et les perfectionne à son tour à partir de 1952, pour permettre sa pratique compétitive entre adultes. Avec l’aide de M. Luiz Gonzaga de Oliveira Fernandes, ils entreprennent d’harmoniser les différentes variantes du futebol de salão pratiquées par les adultes, pour permettre l’organisation de compétitions sportives au sein de Ligues, puis de Fédérations de futebol de salão des états brésiliens. Le 28 juillet 1954, ils fondent à Rio de Janeiro la première fédération connue au Brésil, la Fédération Métropolitaine de futebol de salão dont le premier président est M. Ammy de Moraes. Elle deviendra l’actuelle Fédération de futsal de Rio de Janeiro. La même année se crée la Fédération Mineira de futebol de salão, dans l’État brésilien de Minas Gerais.

C’est en l’an 1956, que MM. Luiz Gonzaga de Oliveira Fernandes et Habib Maphuz publient la seconde version des Règles du jeu futebol de salão, sous la forme d’un livre portant le titre de « Règles brésiliennes du futebol de salão ». Outre ce travail d’unification, elles prennent en compte les évolutions techniques dans le domaine des sports et notamment la fabrication industrielle des ballons de futsal (normalisation de la taille, du poids et des hauteurs de rebond). Elles précisent de nouvelles dispositions, comme la limitation à cinq joueurs de champ, sans modifier toutefois les principes fondamentaux établis dans la première version écrite de Juan Carlos Ceriani Gravier de septembre 1933 qui fait la synthèse des règles du jeu des trois sports de salle déjà codifiés à cette époque, le handball, le basket-ball et le water-polo, tout en conservant la motivation du jeu de balle au pied football.

À partir de 1956, ce sont les « Règles brésiliennes du futebol de salão », qui seront diffusées dans tous les États brésiliens et qui seront adoptés postérieurement par les autres pays sud-américains, puis par la FIFUSA en 1971. C’est aussi ces mêmes règles du jeu qui seront enseignées à partir de 1978 en France, par M. Amador Lopez, sous le nom de « Règles du Jeu du Football Brésilien », au sein de l’Association Française de Futsal (1982).

Le 14 septembre 1969, se réunirent à Asuncion (Paraguay), les représentants du Brésil, du Paraguay, de l’Uruguay et de l’Argentine, pour fonder la Confédération Sud-Américaine de futebol de salão – CSFS, qui fixe son siège à Asuncion.

Deux ans plus tard, Le 25 juillet 1971 la Confédération sud-américaine de futebol de salão (C.S.F.S.) et la Confédération brésilienne des sports – C.B.D, constituent à São Paulo (Brésil) la Federação Internacional de Futebol de Salão (FIFUSA). Son siège sera fixé à Rio de Janeiro. 7 pays, dont 6 pays sud-américains, ont pris part à sa fondation : l’Uruguay, Le Brésil, l’Argentine, le Paraguay, la Bolivie et le Pérou avec un seul pays européen, le Portugal. Son premier président élu est João Havelange (1971-1973) jusqu’à son élection à la tête de la FIFA.

Partager avec :