Alors qu'il était toujours deuxième derrière le leader ACCES avant la dernière journée aller, le Kremlin-Bicêtre s'est finalement emparé de la première place grâce à sa victoire à Lens face à Béthune, profitant ainsi du nul de son rival face au Sporting pour devenir champion d'automne et toujours invaincu. Nantes reprend la quatrième place à Béthune et Bastia reste bon dernier.

C'est un véritable finish en trombe qu'a effectué le Kremlin-Bicêtre Futsal en cette fin d'année 2018. Second avec quatre points de retard sur le leader ACCES qui occupait la première place depuis la première journée, le champion de France en titre a donc profité de sa régularité dans ses résultats et, surtout, des défaillances de son plus sérieux rival pour le dépasser et s'emparer du titre honorifique de champion d'automne, tout en restant invaincu. Solide vainqueur sur le terrain lensois de Béthune (1-4), le KB a su saisir la belle occasion de prendre les commandes du classement de la D1 alors que, plus tôt en fin d'après-midi, il avait appris le nul surprise d'ACCES à domicile face au Sporting de Paris (4-4). Leader pendant les dix premières journées, ACCES pensait effectivement s'être bien remis de son premier revers face au Kremlin-Bicêtre, en effectuant un récital devant le club parisien (4-0 à la 31ème minute). Mais son avance s'est liquéfiée en cinq minutes, la fébrilité conjuguée au power-play et la superbe remontée du Sporting ayant changé la donne. Soit deux matches d'affilée sans victoire pour la formation villeneuvoise, pour qui la trêve vient à point nommé.

Garges voulait mettre à profit les réceptions à domicile du Paris ACASA puis de Toulon en ce mois de décembre pour espérer poursuivre sa série de victoires et se rapprocher davantage du quatuor de tête, c'est raté. Après le revers inattendu devant ACASA, l'équipe val-d'oisienne entraînée par Sergio Benatti s'est de nouveau inclinée à la maison face à Toulon (3-6), ce dernier conservant sa place sur le podium. Dépassé par le Sporting, Garges voit même revenir Roubaix. La formation nordiste, qui recevait Bastia, a remporté un précieux succès sur la lanterne rouge (2-0), reléguant le club corse à douze points d'écart et profitant de la défaite du Paris ACASA pour s'éloigner un peu plus de la zone rouge. L'autre club parisien a en effet été nettement battu chez lui par Nantes (2-7) et se voit talonner par ses poursuivants directs Toulouse et Beaucaire. Le dernier cité, qui accueillait le club toulousain dans un derby occitan aux allures de maintien, n'a pu faire mieux que match nul (3-3), après avoir pourtant mené 3-1. Quant à Nantes, il réintègre le quatuor de tête (quatrième) aux dépens de Béthune, relançant une nouvelle fois une course aux play-offs de plus en plus passionnante.

Crédit photo : Béthune Futsal

 

Partager avec :