Nouveau changement en tête à l’issue de la 13ème journée de D1 ! Grâce à sa victoire sur Roubaix, ACCES a repris la première place du classement au Kremlin-Bicêtre qui a été contraint au nul à Nantes. Vainqueur à Béthune, le club de Toulon emmené par Nito (photo) revient fort sur le duo francilien et n’est plus qu’à un point du leader villeneuvois.

Plus que jamais, la lutte pour les play-offs semble s’intensifier au fil des journées disputées. Après treize étapes, un tir groupé se forme en tête du classement avec, en outre un changement de leader. Suite à une période de disette (un seul point pris lors des trois derniers matches avant la 13ème journée), ACCES a renoué avec la victoire en disposant d’une équipe de Roubaix courageuse mais très diminuée (6-1). Le promu villeneuvois, dont le gardien Aldo Redivo a retrouvé sa place dans la cage samedi après une longue suspension, redevient par la même occasion leader du classement en lieu et place du Kremlin-Bicêtre, qu’il devance d’un point (29 contre 28). Le KB n’a en effet pu faire mieux qu’un match nul à Nantes (3-3), le NMF arrachant le point du nul en toute fin de match pour revenir à trois points du podium. En plus d’avoir concédé le nul et la place de leader, voilà le champion de France sous pression puisqu’il est rejoint par Toulon à la seconde place ex-aequo (28 points chacun). Équipe en forme du moment, le TEF a prolongé sa belle série de victoires (quatre à la suite) sur le terrain – lensois – de Béthune (4-5). Les Varois ont pourtant bataillé dur face à des Nordistes accrocheurs. Ces derniers auraient pu prendre au minimum le point du nul sans un relâchement coupable, après avoir mené 3-2 à la 31ème minute.


Par ailleurs, le Sporting continue de se redresser au classement et occupe désormais le cinquième rang du classement. Les joueurs de Rodolphe Lopes ont en effet remporté leur cinquième victoire en six matches dans l’antre du Paris ACASA, à l’issue du derby parisien  (3-5). En revanche, Garges a de nouveau perdu des points chez lui, tenu en échec par l’UJS Toulouse (2-2). L’équipe de Sergio Benatti, qui reste scotché au milieu de tableau (septième), se voit distancé dans la course aux play-offs malgré un match en moins et n’a pris qu’un point lors des trois derniers matches, tous joués…à domicile. Ce qui met en lumière les difficultés de Djibson à s’imposer à la maison cette saison, avec seulement deux victoires et deux nuls pour trois défaites lors des sept premiers matches, alors que l’an passé, au même stade, la formation val-d’oisienne comptait cinq succès et un partage pour deux revers à Neruda. De son côté, l’équipe toulousaine a pris un point précieux qui lui permet de distancer Beaucaire, toujours premier relégable. Le promu gardois a été la première victime du réveil de Bastia dans le duel de la zone rouge, le club corse revenant du Gard avec un succès, le premier de sa saison (3-5). Une victoire qui semble redonner espoir aux Corses, revenant à six points du maintien avec un match de plus à disputer.

Crédit photo : La Voix du Nord