Qui remportera ce samedi soir la belle entre le premier du classement Toulon et son dauphin ACCES ? Vainqueur du TEF lors de la phase aller de la saison rĂ©gulière (4-1), l’ambitieux promu francilien avait ensuite Ă©tĂ© battu dans la rade varoise par le leader sudiste (6-3) lors de la phase retour dĂ©but janvier. Les deux Ă©quipes, qui ont sorti difficilement Nantes et le champion sortant Kremlin-BicĂŞtre Ă  l’issue des demi-finales Ă  rebondissements le samedi prĂ©cĂ©dent, vont donc se retrouver pour la troisième fois ce soir, Ă  l’occasion de la finale du Championnat puisque seul le vainqueur sera dĂ©signĂ© champion de France 2019. Après avoir perdu ses deux premières finales qu’il a disputĂ©es en 2015 Ă  Caen puis en 2018 Ă  Dunkerque, le TEF, qui accueille l’Ă©vĂ©nement en qualitĂ© de premier de la saison rĂ©gulière, espère que la troisième tentative sera la bonne. Pour ce faire, le club varois devrait compter sur un groupe au complet (dont le gardien internationale français Marouf Kerroumi et le meilleur buteur de la compĂ©tition Nito), mĂŞme si un doute subsiste autour de Keny. Quant au pivot brĂ©silien William Alex Da Silva, il a effectuĂ© son retour dans le groupe durant la semaine. Du coup, l’effervescence autour de la finale se fait sentir Ă  Toulon, avec notamment de nombreuses affiches sur l’Ă©vĂ©nement et dans la presse locale.

Du cĂ´tĂ© d’ACCES, meilleure attaque et meilleure dĂ©fense du Championnat (respectivement 117 buts inscrits et 42 buts encaissĂ©s), le gardien italo-brĂ©silien Aldo Redivo pourrait ĂŞtre alignĂ© suite Ă  sa participation au dernier entraĂ®nement vendredi, ce qui ne serait pas de trop. En revanche, outre l’indisponibilitĂ© de son capitaine KĂ©vin Ramirez (suspendu suite Ă  son exclusion en demi-finales contre le Kremlin-BicĂŞtre samedi dernier), le promu francilien devra Ă©galement se passer des services de son joueur espagnol David Rondon, parti jouer un tournoi dans le Golfe Persique et qui a annoncĂ© ĂŞtre en conflit avec la direction du club. Par ailleurs, en plus des quatre internationaux prĂ©sents dont Abdessamad Mohammed revenu au bon moment après sa blessure, ACCES bĂ©nĂ©ficie, depuis la fin de la saison rĂ©gulière, des services de Manolo Moya, entraĂ®neur espagnol qui Ă©tait sur le banc de Montpellier cette saison (D2) et avec qui il avait affrontĂ© Toulon en 8ème de finale de la Coupe Nationale en mars. S’il a animĂ© les sĂ©ances, le technicien catalan ne sera pas prĂ©sent sur le banc d’ACCES pour la finale mais en tribune, en compagnie de KĂ©vin Ramirez et de Francesco Cipolla, ex-coach italien du club, retournĂ© en Italie en janvier dernier.

La finale devrait se jouer dans une salle pratiquement « Rouge-et-Noir » de monde et sera retransmise en direct streaming sur FFF TV. Le club laurĂ©at inscrira son nom pour la première fois au palmarès et participera Ă  la Ligue des Champions de l’UEFA la saison prochaine; C’est dire si l’enjeu sera de taille dans la citĂ© varoise.

Pour consulter la suite de l’article, vous devez vous crĂ©er un compte gratuit sur le site France Futsal.

Advertisements