Si le coup d’envoi du second match fut donné par l’ex-handballeuse internationale Raphaëlle Tervel, les Français, qui avaient à coeur d’offrir du spectacle, démarraient pied au plancher face à des Anglais avides de revanche. Mais les Bleus de Pierre Jacky se montrèrent plus incisifs devant le but anglais, à l’image de Souheil Mouhoudine qui s’offrit un doublé après seulement trois minutes de jeu (2ème et 3ème minutes, 2-0). Le réalisme tonitruant des Français était cette fois au rendez-vous, alors que leurs qualités techniques mettaient sous l’éteignoir des Anglais dépassés. Virevoltant sur les ailes, Landry Ngala servait idéalement Sid Belhaj qui trompa le gardien anglais Mark Croft d’un pointu (3-0, 15ème). Puis, ce fut au tour d’Adama Dhee de tenter sa chance mais il échoua devant le portier adverse, juste avant la pause.


Après le repos, les occasions de but se multipliaient mais les deux gardiens se sont distingués, notamment Joévin Durot, intraitable dans sa cage avant de laisser sa place à Marouf Kerroumi (30ème), auteur d’entrée de jeu de deux arrêts décisifs. Les Bleus ne desserrèrent pas pour autant l’étreinte, bien décidés à inscrire ce quatrième but, qui vint par l’intermédiaire de Kévin Ramirez suite à une action collective (35è, 4-0). Les déboulés successifs de Landry Ngala furent récompensés par ce cinquième but inscrit de toute beauté par le feu-follet (36è, 5-0). Et pour couronner une soirée réussie à tous les niveaux, Youba Soumaré bénéficia d’un travail énorme pour clore une note bien salée pour les Anglais avec le sixième but (37è, 6-0). Pour le plus grand bonheur des 2.018 spectateurs présents au Palais des Sports. Un succès populaire de longue date, dû au gros travail d’arrache-pied des équipes de la Ligue Bourgogne-Franche-Comté et ses deux Districts doubistes, ainsi que le travail des deux clubs spécifiques bisontins (SFB et Besançon AC).

« On avait à coeur de se relancer après la claque reçue en Slovénie et la petite victoire de mardi », réagissait le gardien tricolore Joévin Durot après le match. « Nos deux victoires face aux Anglais répondent aux objectifs qu’on s’était fixés à Besançon. Maintenant, on sait que le déplacement en Argentine le mois prochain sera une toute autre affaire », conclut-il. Car la prochaine double confrontation face aux champions du monde en titre argentins sera le défi de taille des Bleus en cette fin de saison (du 26 mai au 4 juin).

Crédit photo : LBFC

Advertisements