Du 8 au 11 décembre, Pierre Jacky, l'entraîneur de l'équipe de France de futsal s'est rendu au Brésil en compagnie d'une délégation de la DTN, dans le cadre d'un programme d'échange mutuel de formation des entraîneurs.

Ce programme d'échange consistait à faire bénéficier à la soixantaine d'entraîneurs de football brésiliens présents (dont l'actuel sélectionneur Tite) d'une formation basée sur la méthodologie d'accompagnement des éducateurs en voie de développement vers le milieu du football professionnel. Pour ce faire, le DTN français Hubert Fournier était chargé de cette mission en compagnie de Guy Lacombe et Franck Thivilier, dans le centre technique de football brésilien de Granja Comary.

En retour, la Fédération brésilienne (CBF) a pu faire profiter aux représentants techniques français de son savoir-faire en matière de futsal, d'où la présence du sélectionneur de l'équipe de France A de futsal Pierre Jacky. Ce dernier est ainsi allé visiter les installations du célèbre club de Santos FC, afin d'en apprendre davantage sur le processus d'intégration entre le futsal et le football de base chez les jeunes. Santos, où a évolué le roi Pelé, ancienne gloire du football brésilien et mondial, ainsi que d'autres comme Neymar ou Robinho, est également réputé pour sa formation en matière de futsal. Aussi, le club a adopté en mars dernier l'intégration entre le département de football de base et le département de futsal, ce dernier qui appartenait au département des sports olympiques. Une méthodologie qui a attiré l'attention de la DTN et du sélectionneur français.

Selon Pierre Jacky, le Santos FC est une référence mondiale dans ce processus d’intégration des modalités, puisque nombreux sont les joueurs de haut niveau ayant débuté dans les équipes de jeunes de futsal, puis passé par les catégories de football de base du club brésilien, avant de se distinguer aujourd’hui dans les grands clubs en herbe. "En tant qu'entraîneur de l'équipe de France de futsal, j'ai compris comment le Brésiliens et Santos jouent au futsal, ainsi que la manière dont ils gèrent cette transition vers le football en herbe. Santos est le berceau du football mondial en raison du grand nombre de joueurs qu'il révèle. C'est ici que Pelé, Neymar, Robinho et maintenant Rodrygo ont commencé. Mais ce n’est pas seulement à cause de cela, mais aussi à cause de la méthodologie qu’il a développée et de la façon dont il travaille", a-t-il déclaré.

L'entraîneur français a déclaré que "jusqu'à, par exemple, aucun joueur de notre équipe nationale de football n'a été révélé en futsal chez les jeunes. Nous avons certes un très bon centre de formation chez les garçons, mais seulement à partir de l'âge de 14 ans. Si nous faisons ce que Santos prépare (des U6 aux U13), nous pourrons être excellents au futsal et avoir d'excellents joueurs dans l'équipe de football. Nous ne pouvons pas nous contenter du titre mondial en football et nous en suffire. L’une des idées est donc d’avoir une base solide en futsal et de transmettre cette technique aux joueurs sur le terrain", a conclu Jacky.

Crédit photo : Rafael Kiyasu

Partager avec :