Le choc au sommet de la 10ème journée de D1 entre le dauphin et champion sortant Kremlin-Bicêtre et le leader ACCES a tourné à l'avantage du club kremlinois (photo). Vainqueur à Bastia, Toulon retrouve le podium au détriment de Béthune, accroché à Toulouse. Le Sporting et ACASA ont renversé Roubaix et Garges.

ACCES reste leader du classement de D1 mais l'ambitieux promu n'est plus invaincu car il a trouvé à qui parler cette saison, en s'inclinant chez son rival et dauphin Kremlin-Bicêtre (3-1). Ce dernier a très vite montré, en marquant d'entrée, qu'il est champion de France en titre et qu'il entend le rester. Ainsi, les Lions villeneuvois, qui n'affichaient pas le même visage qu'en début de saison, ont couru après le score durant toute la partie, ce qui ne leur était pas encore arrivé jusque-là. Et le KB d'enfoncer le clou par deux fois dès l'entame de la seconde période (3-0), avant qu'ACCES ne sauve l'honneur en fin de rencontre. KB reste la seule équipe encore invaincue cette saison en Championnat.

Du coup, le Kremlin-Bicêtre revient à un point du leader, tandis que c'est Toulon qui complète le podium aux dépens de Béthune qui, tenu en échec à Toulouse, rétrograde à la quatrième place. Le TEF est allé s'imposer in extremis à Bastia, à l'issue d'un duel longtemps indécis (1-2), infligeant à la lanterne rouge corse sa huitième défaite en neuf matches. Quant à Béthune, il a laissé filer une victoire qui lui tendait pourtant les bras. Menés 2-0 par des Toulousains en verve, les Béthunois ont ensuite renversé la situation en menant 2-4 à quatre minutes du terme. Mais le power-play de l'UJS a porté ses fruits puisque la formation toulousaine a arraché le point du nul (4-4), privant les Nordistes d'une victoire précieuse.

Les clubs de la capitale sont en forme en ce moment et enchaînent des succès qui leur permettent de poursuivre leur remontée au classement. Ainsi, le Sporting de Paris a enregistré sa troisième victoire de suite, avec celle obtenue aux dépens de Roubaix (3-2), après avoir été mené 1-2. Les hommes de Rodolphe Lopes, de retour sur le banc parisien, sont certes septièmes mais ils ne sont plus qu'à trois points de la troisième place. Pendant ce temps, son voisin, le Paris ACASA, est allé créer la surprise en gagnant à Garges (4-5), ce dernier voyant sa série de quatre victoires stoppée net. ACASA, lui,  s'éloigne peu à peu de la zone rouge, après avoir longtemps été en position de premier relégable.

Crédit photo : Rom Dje 

Partager avec :