En cette période de fêtes de fin d’année, certains clubs de futsal ont été invités par la Ligue de Paris-Île-de-France de Football à l’opération « Top Futsal » au domaine de Morfandé (77), le nouveau centre technique régional.

 

En effet la Ligue a bien pris en compte l’importance du futsal dans la région et au niveau national, et essaie d’accompagner les clubs avec une politique de développement de la discipline. Cette opération est organisée chaque année, permettant à des clubs de recevoir une dotation en matériel et bons de formation afin de pouvoir continuer leur structuration.

 

 

Déclaration du Président Sandjak. « Le Futsal est une pratique qui poursuit son développement même s’il y a aujourd’hui une petite stagnation des effectifs. C’est normal. Après un fort cycle de croissance, il est logique de connaître une période de consolidation. Gérer un club ne s’improvise pas. C’est pour cela qu’il est indispensable de poursuivre la structuration des clubs de Futsal. Notamment en direction des jeunes. Nous allons à la Ligue proposer dans ce sens une nouvelle compétition U15 régionale. Nous sommes à l’écoute de vos demandes et notre travail est aussi de mettre en place ce type de compétition. Vous devez travailler sur le recrutement des jeunes. Un club Futsal ce n’est pas simplement une équipe seniors. Cela c’est une bande de copains qui se réunissent pour jouer. Un club ce sont des jeunes, des bénévoles, des éducateurs et des dirigeants. Il faut se structurer et nous allons vous y aider. Les clubs qui n’auront que peu de licenciés seront amenés à disparaître notamment parce qu’à côté les clubs traditionnels se portent de plus en plus vers le Futsal. Et eux disposent déjà de tout un encadrement pour évoluer. »

La FFF a évoqué la création d’un pôle espoir futsal fédéral (un peu dans le genre du centre technique de Clairefontaine) et la Ligue de Paris ne serait pas contre l’arrivée de celui-ci en région parisienne car comme l’a signalé le président Sandjak « L’excellence dans le Futsal a toujours été attachée au territoire francilien. Et elle continuera à l’être ».

Crédit photos : LPIFF

Partager avec :