En clôture des troisièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse d'été, le Brésil a logiquement battu la Russie en finale du tournoi masculin (4-1) et devient champion olympique. Derrière les Brésiliens et les Russes, ce sont les Egyptiens qui, à la surprise générale, ont complété le podium en s'offrant le bronze aux dépens de l'Argentine, le pays hôte (5-4). 

Brésil, Russie, Egypte. Amérique du Sud, Europe, Afrique. Trois pays issus de trois continents réunis pour un podium historique et haut en couleurs, au moment où s'achèvent les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'été 2018 à Buenos Aires. Le tout, sous les yeux bienveillants de Thomas Bach, le président du Comité International Olympique (CIO), venu assister aux derniers matches du tournoi de futsal masculin qui allaient déterminer le podium, avant de présider, dans la soirée, la cérémonie de clôture des troisièmes JOJ.

A l'instar du Portugal chez les femmes et sacré hier, le Brésil a dominé le tournoi masculin en remportant tous ses matches. Notamment sa demi-finale lundi soir face à son hôte et rival argentin (3-2). Sans oublier sa finale (4-1), maîtrisée de bout en bout, devant la Russie, que les Auriverde avaient déjà largement battu en poules (6-1). Au-delà de cette logique dominations, les jeunes protégés du sélectionneur Daniel Jeremias ont exprimé dans le jeu toute la culture du futsal brésilien imprégnée depuis leur enfance et qui fait la force des différentes Seleçaoes. Les jeunes russes de l'inusable sélectionneur Sergueï Skorovich ne pouvaient que constater leur impuissance en se parant tout de même de la médaille d'argent.

Dans la finale pour le bronze jouée auparavant, le futsal a offert au public un ultime retournement de situation digne d'un scénario hitchcockien. L'Argentine, qui affrontait l'Egypte devant son public, croyait pourtant avoir fait le plus dur en menant 3-0 après dix minutes. Mais les Egyptiens, d'abord amorphes, ont ensuite été galvanisés par leur sélectionneur avant d'effectuer une folle remontée au score (3-5 à la 39ème minute) qui privera les Argentins de médaille dans leur propre tournoi à domicile malgré un dernier sursaut d'orgueil bien trop tardif (4-5). C'est le premier podium international pour une sélection africaine de futsal toutes catégories confondues.

Dans quatre ans, les JOJ d'été se dérouleront à Dakar (Sénégal), une première pour le continent africain qui jamais n'avait accueilli d'olympiade, que ce soit chez les seniors ou chez les jeunes. On espère que le futsal sera de nouveau au programme.

Crédit photo : Getty Images

Partager avec :