JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE – 2018

JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE – 2018

GROUPE A

PosClubPTSJOGNPFBpBcDifFormeSérie
11364110211506
G G G P G
G1
2762130251609
G P G P P
P2
374211012507
N G P G
G1
43410305120-7
P P G P
P1
51401307250-18
N P P P
P3

GROUPE B

PosClubPTSJOGNPFBpBcDifFormeSérie
11866000327025
G G G G G
G6
21264020231706
P G G G P
P1
3642020191108
G P P G
G1
434103017270-10
P G P P
P2
504004013390-26
P P P P
P4

GROUPE A

GROUPE B

GROUPE C

PosClubPTSJOGNPFBpBcDifFormeSérie
11565010528044
G G G P G
G1
296303022440-22
G G G P P
P2
36420202913016
G P P G
G1
434103010400-30
P G P P
P2
50400408310-23
P P P P
P4

GROUPE D

PosClubPTSJOGNPFBpBcDifFormeSérie
11866000575052
G G G G G
G6
21264020201307
G G P G P
P1
3642020161303
G P P G
G1
41401306270-21
P P P N
N1
51401306320-26
P P P N
N1

GROUPE C

GROUPE D

Les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) sont une compétition multisports, similaire aux Jeux olympiques, mais réservée aux jeunes athlètes âgés de 14 à 18 ans, créée par le Comité international olympique (CIO) lors de sa 119e session, qui a eu lieu à Guatemala City du 4 au 7 juillet 2007. Les JOJ ont lieu tous les 4 ans, en alternance été/hiver comme les Jeux olympiques, mais en décalage avec ces derniers de deux années.

Les premiers Jeux olympiques de la jeunesse d'été ont eu lieu en 2010, à Singapour, alors que la même année se tenaient les Jeux olympiques d'hiver à Vancouver. En 2012, la ville autrichienne d'Innsbruck a accueilli la première édition hivernale des JOJ, quelques mois avant que Londres n'accueille les Jeux olympiques d'été de 2012.

Les dernières éditions des JOJ d'été et d'hiver se sont respectivement tenues en 2014 à Nankin et en 2016 à Lillehammer. Dans le même ordre, les prochaines éditions seront organisées à Buenos Aires en 2018 et à Lausanne en 2020.

 

HISTOIRE

Le projet d'organiser des Jeux olympiques de la jeunesse était cher à Jacques Rogge, ancien président du Comité international olympique, et actuel président d'honneur de l'institution olympique, et ce, depuis son élection en 2001. Cette idée est toutefois bien plus ancienne, puisque l'Autrichien Johann Rosenzopf a été reconnu comme « inventeur » de ce concept par Jacques Rogge et le CIO, lui qui avait en 1998 contacté le Comité olympique autrichien afin de créer des « Jeux olympiques junior ».

D'autres compétitions destinées aux jeunes furent créées antérieurement au sein du Mouvement olympique, comme le Festival olympique de la jeunesse européenne, organisé par les Comités olympiques européens et dont la première édition s'est tenue à Bruxelles en 1991, ou les Jeux mondiaux de la jeunesse de 1998, seule édition de cette compétition soutenue par le CIO, et qui fut attribuée à la ville de Moscou.

Le 25 avril 2007, la commission exécutive du CIO accepte à l'unanimité l'idée d'organiser des Jeux olympiques de la jeunesse. Une discussion portant sur cette manifestation a par conséquent été inscrite au programme de la 119e session du CIO, qui s'est tenue à Guatemala City en juillet de la même année.

Le 5 juillet 2007, les 110 membres présents lors de cette session approuvent à l'unanimité le projet d'organisation de la première édition des Jeux olympiques d'été de la jeunesse en 2010 et des Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse en 2012. Après l'annonce de la décision, le président du CIO, Jacques Rogge, estime qu'il s'agit d'un « moment historique pour le Mouvement olympique. Nous devons cela à la jeunesse du monde entier ».

Plusieurs villes se sont montrées intéressées dès octobre 2007 par l'organisation des premiers Jeux olympiques de la jeunesse d'été de 2010. Il s'agissait d'Athènes, de Bangkok, de Moscou, de Turin, de Debrecen, de Guatemala City, de Kuala Lumpur, de Poznań et de Singapour. Après un vote par correspondance des membres du CIO, Jacques Rogge annonce en février 2008 la victoire de Singapour contre Moscou avec 53 voix contre 44.

Le 12 décembre 2008, le CIO annonce qu'Innsbruck accueillera les premiers JOJ d'hiver de 2012, en étant élue contre Lillehammer, Kuopio et Harbin.

Le CIO envisage d'organiser dès 2023 les JOJ les années impaires, étant ainsi déplacés à des années non olympiques. Cette décision prise lors de l'adoption de l'Agenda 2020 par le Comité international olympique en décembre 2014 lors de sa 127e session vise notamment à accorder une plus grande visibilité à ces Jeux olympiques plus méconnus que leurs aînés. Cependant, lors de la 132e session du CIO qui se tient en marge des Jeux olympiques de Pyeongchang 2018, la commission exécutive décide de maintenir les JOJ les années paires.

En octobre 2017, le logo des JOJ est légèrement modifié. Exit la mention YOG DNA, remplacée par Youth Olympic Games, soit Jeux olympiques de la jeunesse en français. La transition est discrète, mais elle permet notamment au Comité d'organisation des JOJ de Buenos Aires 2018 en Argentine, pays hispanophone, d'afficher en espagnol les mots Juegos Olímpicos de la Juventudsur son logo.

Partager avec :


Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
Aller à la barre d’outils