Avec trois défaites en autant de rencontres face à plus forts qu’eux, les joueurs de du club de FAX Futsal, champions de Guadeloupe 2016, sont éliminés de la la phase de groupes de la CONCACAF Futsal Cup, qui se dispute actuellement au Honduras. Une première expérience douloureuse mais riche d’enseignements pour la délégation insulaire. 

On dit souvent qu’il faut payer pour apprendre et qu’il y a toujours plus de leçons à tirer à chaque défaite. La délégation de FAX Futsal a dû bien assimiler cela lors de son séjour au Honduras. Le premier club champion de Guadeloupe a en effet subi trois revers en trois matches du Championnat CONCACAF des clubs, compétition à laquelle il participiait pour la première fois. D’entrée, dans le groupe A, les joueurs insulaires ont subi lundi soir la loi des Lobos de l’Universidad Pedagogica de Tegucigalpa (0-7), champions du Honduras et hôtes du tournoi. Le lendemain après-midi, les insulaires avaient à coeur de se racheter contre Elite Futsal mais les Américains ont été sans pitié en leur infligeant un cinglant 12-1. Deux lourdes défaites difficiles à encaisser synonymes d’élimination du tournoi mais, malgré tout, joueurs et staff de FAX Futsal se devaient de bien terminer leur apprentissage continental avec une dernière rencontre, pour l’honneur, face à Soyapango, club représentant le Salvador. Une rencontre de bien meilleure facture pour les acteurs guadeloupéens bien qu’au final, ces derniers s’inclinent une troisième et dernière fois face aux Salvadoriens (2-6).Terminant derniers de leur groupe, les joueurs des DOM-TOM voient leur adversaire du jour Soyapango prendre la seconde et dernière place de la poule A et accompagner le favori américain Elite Futsal en demi-finales du tournoi samedi prochain. La délégation du FAX Futsal quitte le Honduras avec les valises pleines mais également avec beaucoup d’enseignements à tirer pour un club qui, rappelons-le, n’a que deux années d’existence et continue de grandir.

 

Crédit photos : FAX Futsal

Partager avec :