En barrages de l’Euro 2018 en septembre prochain, les Bleus de Pierre Jacky ont hérité de la redoutable Croatie, avec le match retour dans les Balkans le 26 septembre prochain. La France recevra à l’aller le 12 septembre. 

Invité aujourd’hui  à Nyon au double tirage au sort des barrages de l’Euro 2018 puis de la Coupe UEFA des clubs, l’ancien gardien international espagnol Luis Amado a eu la main lourde pour l’équipe de France de futsal. Tirée en premier après le duel République Tchèque – Serbie, la France a en effet hérité de la Croatie (11ème au classement Futsal FIFA), l’une des deux équipes à éviter avec la sélection serbe. Soit le pire tirage possible, d’autant que la bande à Djamel Haroun recevra le demi-finaliste de l’Euro 2012 au match aller le 12 septembre, avant un périlleux déplacement en Croatie deux semaines plus tard (le 26). Mais dans le même temps, ce seront deux chances ultimes pour les Bleus de participer à leur première phase finale d’une grande compétition internationale et l’on sait tous les efforts qu’ils ont entrepris pour atteindre les barrages. Après avoir rivalisé, matches officiels et amicaux confondus, avec les grandes nations ces derniers temps (Slovénie, Serbie, Espagne, République Tchèque…), la sélection française sera – une fois de plus et pour ses premiers matches de barrages – au révélateur face à l’équipe croate entraînée par Mato Stankovic et favorite du duel aller-retour. Ceci étant, les Bleus ont tout à gagner et, avec une excellente préparation, un état d’esprit de guerrier et un groupe au complet surtout en ce début de saison, tout peut arriver…

Crédit photo : Getty Images (UEFA).

Partager avec :