En ouverture de la saison de D2 samedi, les favoris Orchies et Montpellier n’ont pas manqué leurs débuts à domicile, de même que les prétendants Laval, Kingersheim ou encore Toulouse MFC. En revanche, les promus ont créé la surprise, notamment Rennes, Torcy et Martel Caluire tous sortis vainqueurs à l’extérieur.

Orchies et les promus en démonstration

Grand favori du groupe A pour la montée, Orchies Pévèle Futsal (photo ci-dessous) n’a pas raté ses débuts à domicile face au C’West Nantes. Contraints au nul en fin de saison dernière devant le même adversaire (2-2), les hommes de Yannick Ansart ont cette fois fait parler la poudre en l’emportant assez nettement (8-3), à l’image de leurs recrues qui ont brillé (quadruplé pour Sampaio et doublé de Ndjeka notamment). Son premier concurrent Laval a, lui, dû forcer pour se tirer du piège tendu par Reims et s’imposer à l’arraché (2-3). D’abord dominés au score par des Rémois plus consistants que la saison passée, les Mayennais du coach André Vanderlei ont fait la décision après le repos avec trois buts inscrits coup sur coup. Mais la grosse sensation est venue des clubs promus, auteurs de performances remarquables avec deux victoires en déplacement. A commencer par Rennes, vainqueur surprise sur le terrain de Lille-Faches sur un score à la fois ahurissant et inespéré (1-7). Une victoire qui propulse le club breton au rang de premier leader du Groupe A, à la faveur d’une meilleure différence de buts. Pour la nouvelle entité lilloise en revanche, ce revers inattendu gâche ses débuts et il lui faudra trouver rapidement des solutions pour remonter la pente. Autre promu à créer la surprise : Torcy, victorieux sur le terrain difficile d’Hérouville (5-8), notamment grâce aux frères Dhee et à l’ex-international parisien Jonathan Chaulet. Rennes et Torcy ont bien failli être imités par le dernier promu du groupe, Compiègne qui, à domicile, a longtemps mené la vie dure à Bagneux (4-2 à la mi-temps), avant de baisser pavillon puis de laisser les visiteurs empocher in extremis la victoire (5-6).

JOURNEE 1 – GROUPE A 

COMPIEGNE – BAGNEUX : 5-6 (4-2) – Buts : Boussatta (2), Oubouragaa (2), Belhak pour Compiègne ; Coulibaly (3), Dario Mendes (2), Diagne pour Bagneux

REIMS – LAVAL : 2-3 (1-0) – Buts : Benzahi (17è), Soares (39è) pour Reims ; Diego Napoles (2), Poireaud pour Laval

HEROUVILLE – TORCY : 5-8 (1-3) – Buts : Lokman El-Arabi (3), Nabil Alla, Baghit pour Hérouville ; Adama Dhee (3), Mbaré Dhee (2), Chaulet, Traoré, 1 csc pour Torcy

ORCHIES – C’WEST NANTES : 8-3 (3-1) – Buts : Sampaio (4), Ndjeka (2), Barboza, El Morabit pour Orchies ; Tahar, Bahtoura Keita, Matondo pour C’West

LILLE-FACHES – RENNES : 1-7 (0-4) – Buts : Jawad Debieb (26è) pour Faches ; Khelif (2è), Camara (7è csc), Chérel (11è), Dramé (20è), Amiotte (26è, 27è), Tamanaté (33è) pour Rennes

L’image contient peut-être : 1 personne, pratique un sport et terrain de basketball

Montpellier en impose déjà, les outsiders gagnent en déplacement

A l’instar d’Orchies dans le groupe A, Montpellier a également marqué son territoire au sud, faisant preuve d’une véritable démonstration de force à domicile face à la nouvelle formation Dijon-Clénay (10-1). Les recrues internationales marocaines El Mesrar et Bakkali ont répondu présentes avec respectivement un triplé et un but inscrits. Et comme Orchies face à Nantes dans sa poule, le MMF de coach Manolo Moya a enregistré la seule victoire du  Groupe B à la maison, Furiani, Kingersheim, Toulouse MFC et Caluire ayant débuté la saison par des succès à l’extérieur. Le club corse, désormais coaché par Felice Mastropiero, l’a emporté dans la salle de Plaisance (5-3), grâce notamment au triplé de sa recrue espagnole Arriaza. De son côté, l’autre favori Kingersheim n’a pas manqué son entrée dans le Rhône (6-3) face à une équipe de Vénissieux réunifiée qui l’avait battu d’entrée un an plus tôt en Alsace (4-6), en ouverture du Championnat. Relégué de l’élite – tout comme Montpellier – à la fin de la saison passée, l’ex-Bruguières SC, devenu entre-temps Toulouse Métropole Football Club section Futsal, compte bien se refaire une santé avec l’arrivée de l’entraîneur brésilien Marcelo Serpa, débutant idéalement la mission par une précieuse victoire sur le terrain de Strasbourg Neuhof (3-2). Enfin, c »est une équipe de Pfastatt très diminuée qui s’est inclinée chez elle devant le promu rhodanien Martel Caluire (1-3).

JOURNEE 1 – GROUPE B

PLAISANCE – FURIANI : 3-5 (1-2) – Buts : Rejeb, El Kasri, Chouari pour Plaisance ; Arriaza (3), Landini, Taclet pour Furiani

VENISSIEUX – KINGERSHEIM : 3-6 (2-3) – Buts : Berkati (15è, 37è), Boulghib (19è) pour Vénissieux ; Mosaab (17è), Carlos Salinas (17è, 38è), Dridi (18è), Boumaza (31è), Bronner (39è) pour Kingersheim

STRASBOURG NEUHOF – TMFC : 2-3 (0-2) – Buts : Klein, Hélin pour Strasbourg ; Pene, Oliveira, Wallace pour TMFC

MONTPELLIER – DIJON-CLENAY : 10-1 (5-1) – Buts : El Mesrar (3), Ouadi (2), Guebli (2), Bakkali, Tayaa, Sarsari pour Montpellier ; Lanappe pour Clénay

PFASTATT – MARTEL CALUIRE : 1-3 (0-1) – Buts : Abarki (37è) pour Pfastatt ; Freh (15è, 30è), Gallouze (40è) pour Caluire

Crédit photos : Foot&Me, ADLanglet

Partager avec :