Septième succès en sept matches pour Orchies face à Reims, le leader nordiste caracole en tête du groupe A et conforte son avance sur Laval. Dans le groupe B en revanche, Montpellier s'incline à Pfastatt et cède la première place au duo Kingersheim-TMFC.

Groupe A : Orchies accroît son avance

Tel un rouleau-compresseur, Orchies Pévèle n'en finit pas d'empiler les victoires au fil des journées. Cette fois, c'est au tour de Reims de subir la loi du leader nordiste, sur un score digne d'un set de tennis (6-0), dans une rencontre exceptionnellement délocalisée à Lens. Malgré le départ précipité de son attaquant brésilien Cristiano Scandolara quelques jours avant le match, les Orchésiens se sont très bien débrouillés sans lui. Les voilà d'ores et déjà loin devant, avec sept points d'avance sur le dauphin Laval, accroché chez lui par le troisième Torcy (3-3) et qui perd du terrain au classement. Les deux protagonistes sont d'ailleurs rejoints par Bagneux, devenu quatrième grâce à un joli succès acquis à domicile contre une équipe de Lille-Faches décidément fragilisée en déplacement (7-4). Pendant ce temps, Hérouville est allé infliger un sixième revers en sept matches au C'West Nantes, défait chez lui à l'issue d'un match à rebondissements (6-7). Enfin, Rennes a mis fin à sa période de disette (quatre défaites de rang) en retrouvant le chemin de la victoire sur le terrain de Compiègne (1-3).


Groupe B : Pfastatt fait chuter Montpellier

C'est un coup d'arrêt qu'a subi Montpellier sur le terrain de Pfastatt. Le MMF, déjà accroché à domicile le week-end précédent par Strasbourg, l'autre club alsacien (3-3), s'est cette fois incliné pour la première fois de la saison dans la métropole mulhousienne (5-3). Une défaite qui apour conséquence directe la perte de la première place et ce, au profit de ses poursuivants immédiats. A commencer par le nouveau leader du Groupe B, Kingersheim, qui a remporté le derby alsacien dans le Bas-Rhin, au détriment de Strasbourg Neuhof (1-4). La formation haut-rhinoise devance grâce à la meilleure différence de buts particulière le Toulouse Métropole FC, lui aussi co-leader à la faveur d'une nette victoire à domicile sur Vénissieux (7-0). C'est la première fois que le duo inédit Kingersheim-TMFC est aux commandes de la poule, possédant deux points d'avance sur le MMF qui recule au troisième rang. Dans le même temps, Dijon-Clénay doit encore rendre les armes avec un nouveau revers (le septième en autant de rencontres) devant Furiani (2-5). Enfin, en ouverture de la septième journée, le promu Martel Caluire a dû se conenter de son premier point de la saison à domicile, avec un nul face à Plaisance (3-3).

Crédit photo : ADL Langlet

Partager avec :