Leader incontesté du Groupe A, Orchies poursuit son sans-faute vers l'élite après avoir disposé de Bagneux (photo). En revanche, dans le Groupe B, Kingersheim se détache après sa victoire in extremis à Caluire, profitant du faux-pas du TMFC à Pfastatt pour prendre seul les commandes et décrocher le titre de champion d'automne avant la trêve.

Carton plein pour Orchies

Avec dix victoires en dix matches, difficile de faire mieux pour l'intouchable leader Orchies, vainqueur impérial de Bagneux (7-1) samedi à Lille, la Davo Arena étant occupée par le marché de Noël. Grâce à leur carton plein, les hommes de Yannick Ansart et du président Ablak Ouafik sont bien partis pour accéder à l'élite, avec neuf points d'écart sur Laval, leur poursuivant immédiat. L'Etoile Lavalloise, première dauphine, a remporté un succès solide chez la lanterne rouge Compiègne qui vient de changer d'entraîneur (2-4). Dans le sillage du club mayennais, Torcy suit toujours à un point, après avoir arraché les trois points dans la salle de Reims (4-5). Derrière Bagneux, le promu Rennes reste solidement ancré au milieu de tableau grâce à son cinquième cette saison, obtenu sur le terrain du C'West Nantes (1-5). En revanche, c'est la mauvaise passe pour Lille-Faches qui a enregistré son quatrième revers de suite à Hérouville (10-4), face à une équipe normande en plein redressement.


Kingersheim seul en tête

Les journées se suivent et se ressemblent pour le leader Kingersheim qui compile les succès journée après journée. Même s'il lui a fallu se battre jusqu'au bout pour gagner comme lors du derby contre Pfastatt puis samedi dernier sur le terrain du Martel de Caluire (victoires 7-6). Le voilà désormais seul aux commandes du Groupe B puisque Toulouse Métropole FC, jusque-là coleader, a chuté à Pfastatt (4-3), face à une équipe qui a déjà mis en échec Monpellier auparavant. Le MMF lui, reste troisième à cinq points du "King" mais s'est bien repris après sa défaite à Toulouse, en se défaisant de Furiani à domicile (4-2). Après une première victoire encourageante devant Plaisance, Dijon-Clénay a rechuté à Strasbourg face au Neuhof (6-2) qui, lui, s'est rattrapé de sa bévue à Caluire. Enfin, Plaisance a remporté une précieuse victoire contre le premier relégable Vénissieux (6-3) et repousse son concurrent pour le maintien à quatre points.

Crédit photo : Orchies Futsal (ADL Langlet)

Partager avec :