Sur le terrain d’une équipe de Béthune plus que jamais à la dérive, le champion sortant Garges ne lui a laissé aucune chance mercredi soir (2-8), en match en retard de la 14ème journée. Le club val-d’oisien consolide sa troisième place au classement, tandis la formation artésienne s’enlise dans la zone rouge. 

 

Une large victoire qui fait du bien à plus d’un titre pour le champion en titre Garges. Les hommes de Nordine Benamrouche, privés de leur capitaine Samba Kebe et de le pivot Abou Coulibaly pour ce match en retard dans l’Artois, ont su se remobiliser pour remporter une probante victoire (2-8) qui s’est dessinée en seconde période. Landry Ngala, porteur du brassard pour l’occasion, auteur de l’ouverture du score sur un coup-franc magistral (17ème, 0-1) concrétisant une domination gargeoise jusque-là stérile, a dû prématurément quitter ses coéquipiers en début de seconde période suite à son expulsion pour deux avertissements (22ème). Béthune, jusque-là opérant en contres, en profita pour égaliser en supériorité numérique par Morgan Bernardou quelques instants plus tard (1-1, 22ème).

 

 

Le coaching de Nordine Benamrouche s’avéra ensuite payant, avec un temps-mort obtenu (25ème minue) pour casser la dangereuse dynamique des Béthunois (galvanisés par leur égalisation) et remobiliser des troupes gargeoises perturbées par la sortie de Landry Ngala. Le tournant du match. Car ensuite, les Franciliens repassaient devant au tableau d’affichage, avant de prendre le large pour de bon. Tarik Zoubir y allant notamment de son triplé, sous les yeux de son footballeur lensois de frère Abdellah, venu en voisin le soutenir. Aux abois, les joueurs de Béthune n’ont pu, après avoir pourtant résisté plus d’une mi-temps (soit vingt-six minutes), que constater la supériorité manifeste des visiteurs (2-8). Et ils devront probablement finir la saison sans leur pivot Lucas Gualtieri, expulsé à son tour pour avoir frappé…son coéquipier Nandinho sur le banc de touche. A commencer par un déplacement délicat chez l’UJS Toulouse samedi, concurrent direct pour le maintien.

Avec cette nouvelle victoire, Garges consolide sa troisième place, qu’il devrait garder sauf cataclysme, mettant fin à un marathon éreintant de quatre matches disputés en moins de douze jours, heureusement ponctué par quatre victoires malgré la fatigue et les absences de certains joueurs. Béthune, en revanche, reste englué dans la zone rouge.

FICHE TECHNIQUE
Béthune – Garges : 2-8 (0-1)
Buts : Bernardou (22è), Mike (35è) pour Béthune ; Ngala (17è), De Sa Andrade (26è), Zoubir (29è, 31è, 37è), Kuya (37è, 38è), Kah (39è) pour Garges.

 

 

Partager avec :