D1 – Jour de play-offs !


La fin de saison 2017-2018 entre dans la dernière ligne droite avec ce samedi, les demi-finales de D1 qui marquent le début des play-offs pour le titre de champion de France. Justement, le tenant du titre, Garges Djibson, se déplace à Toulon chez un redoutable concurrent, tandis que le Kremlin-Bicêtre, incontesté leader de la saison régulière, reçoit l’ambitieux outsider Sporting de Paris.

Deux affiches alléchantes pour commencer ! La fin de saison 2017-2018, après une première phase éprouvante, va connaître une excitante fin d’après-midi avec les demi-finales des play-offs de D1 Futsal. Privé de finale de la Coupe Nationale samedi dernier, le club de Garges Djibson, auteur d’une superbe remontée au classement durant la phase régulière, est avide de prendre sa revanche avec sa troisième participation à la phase finale du Championnat de France dont il reste le détenteur et, n’en doutons pas, n’entend pas lâcher aussi facilement son titre. Ceci étant, les hommes de Nordine Benamrouche débarqueront dans une rade toulonnaise bordée de rouge et noir et en pleine effervescence pour soutenir le Toulon Elite Futsal, seul club de province en play-offs face aux trois ogres franciliens (KB, Garges et Sporting). Prenant part également à sa troisième phase de play-offs (et vice-champion de France 2015), la formation varoise dirigée par Sassi Ben Naceur (voir interview) et entraînée par Lluis Bernat Molina espère enfin, pour ses dix ans d’existence cette année, briser l’hégémonie du futsal francilien qui règne dans l’Hexagone depuis 2009. Le coup d’envoi du match Toulon-Garges sera donné à 18h30 et retransmis en direct sur la page Facebook du TEF.

L’autre affiche des demi-finales sera un pur classique 100% francilien entre deux poids lourds du futsal hexagonal. Incontestable leader de la phase régulière, le Kremlin-Bicêtre Futsal (4 Championnats et 3 Coupes) reçoit le Sporting de Paris (4 Championnats et 5 Coupes) qui, après une longue phase de transition sans titre national depuis 2015 (avec la Coupe, remportée à Bourg-de-Péage), revient sur le devant de la scène en tant que véritable outsider. Avec une nouvelle et talentueuse génération de joueurs et un coach espagnol réputé (Juanito), les Parisiens ont arraché leur place au nez et à la barbe du Paris ACASA dans la dernière ligne droite et comptent bien enrayer la machine kremlinoise qui, jusqu’à présent, tourne à plein régime en dépit des aléas et changements internes comme celui de l’entraîneur (Johann Legeay ayant remplacé Roger Augusto peu après la trêve hivernale). Et la Coupe remportée à Nanterre samedi dernier renforce la position de favori du KBF, bien décidé à réaliser un second doublé national après celui de 2016 (contre trois pour le Sporting de Paris entre 2011 et 2013). Le match, dont le coup d’envoi sera donné à 18 heures, sera retransmis en direct sur la plate-forme MyCujoo.