C'est officiel depuis ce jeudi en fin de matinée, la Fédération a publié les compositions des groupes des différents Championnats nationaux, dont la D1 Futsal. 

Après plusieurs semaines d'attente, ponctuées de rumeurs, rebondissements et procédures, le Bureau fédéral de la Ligue du Football Amateur a, suite à sa réunion ce jeudi matin, rendu public les compositions des clubs qui disputeront les différents Championnats nationaux de l'exercice 2017-2018. En ce qui concerne la D1 Futsal, un nouveau logo officiel, de forme hexagonale et de couleur rouge sur fond blanc, est apparu dans la liste des douze clubs et ornera les maillots des clubs lors des matches de Championnat.

La liste, elle, n'a fait l'objet d'aucune surprise. Le nom de l'UJS Toulouse - dont la montée en D1 a été officialisée lundi soir sur avis du CNOSF et en l'absence d'opposition féderale - est bien présent noir sur blanc, confirmant sa promotion de D2 vers l'élite, aux côtés des habituels poids lourds de l'élite (Sporting Paris, Garges, KB United, Béthune, Toulon, Roubaix AFS...). Celui de Nantes Métropole Futsal est aussi confirmé, validant de fait la fusion nantaise entre le relégué Erdre et le promu Bela. Une place vacante qui profite au Paris ACASA Futsal, meilleur second des groupes de D2, qui jouera pour la première fois de son histoire en D1 Futsal. En revanche, pas de Montpellier en D1, du moins pour le moment. Le club héraultais, dont les sanctions fédérales ont été confirmées en appel puis après refus de conciliation proposé par le CNOSF, abat sa dernière carte après avoir saisi en référé le tribunal administratif de Montpellier pour tenter d'annuler la décision de la FFF et rester en D1. Réponse fin juillet. En même temps que le calendrier des matches ? A suivre.

 

Partager avec :