Implacable vainqueur à Roubaix dimanche (9-1), le leader KB reste désormais la seule équipe invaincue du Championnat. Toulon reste le seul deuxième à cinq points du premier après sa victoire chez le concurrent direct Paris ACASA (8-4, photo). Béthune stoppe également Nantes (6-5) et sort de la zone rouge. Bruguières s’en éloigne aussi, grâce à son précieux succès à Montpellier (2-1). Enfin, le Sporting Paris et Garges se relancent dans la corse aux play-offs, après avoir écarté Toulouse (11-3) et Bastia (4-0). 

 

Le Kremlin-Bicêtre ne partage pas et le fait savoir. Dimanche, en clôture de la 8ème journée de D1, le leader de D1 Futsal est allé écraser Roubaix AFS au Stab Vélodrome (1-9, voir vidéo), alignant sa huitième victoire en huit matches et asseyant davantage sa domination actuelle sur l’élite française. Actuellement meilleure attaque et meilleure défense de D1, l’équipe entraînée par le technicien portugais Roger Gouveia Augusto a tué tout suspense après un quart d’heure de résistance roubaisienne, alors que le score était de parité (1-1), puis s’est inexorablement échappé en alourdissant le score. Roubaix a eu beau tenter le power-play en seconde période ? Rien n’y a fait : le KB a répondu par…le power-play et deux buts en moins de trente secondes, comme pour sanctionner immédiatement l’affront de l’équipe nordiste qui, résignée, est retournée avec quatre joueurs de champ. Cet exemple frappant illustre à merveille la maîtrise collective et surtout tactique des joueurs kremlinois durant le match, en plus de la puissance physique et technique, à l’image de l’excellent Boulaye Ba, auteur d’un festival en fin de première mi-temps (deux déboulés suivis d’un but et une passe décisive). La question est de savoir si le KB fera au moins aussi bien que lors de la saison 2015-2016, lorsqu’il avait remporté 15 victoires d’affilée (de la 1ère à la 15ème journée incluse) avec, à la fin, le titre de champion. C’est bien parti en tout cas.

 

 

Derrière le seul leader invaincu, Toulon conforte sa position de solide deuxième. A la lutte avec son concurrent Paris ACASA (deux points les séparait au coup d’envoi), le club du Var est donc monté sur Paris pour s’adjuger une probante victoire (4-8, voir vidéo). La bataille a été rude en première période, avec toutefois un avantage pour les Toulonnais au tableau d’affichage (1-2). Puis, les Varois ont fait preuve d’un réalisme implacable en seconde période avec quatre buts inscrits entre la 24è et la 29è, à l’image d’un Nito virevoltant – auteur d’un triplé – et de Rafita, de retour de blessure et qui a inscrit deux buts. Depuis son accident de parcours à Garges, Toulon a aligné quatre victoires de suite et a mis fin samedi à l’invincibilité du Paris ACASA qui reste troisième à cinq points de son adversaire du jour. Car, comme les Parisiens, Nantes a également perdu son invincibilité dans le Nord. La faute à une équipe de Béthune qui a retrouvé des couleurs en remportant sa première victoire de la saison (6-5, voir vidéo), à l’issue d’une partie rocambolesque. Nantes était pourtant parti sur des chapeaux de roues en ouvrant le score puis en doublant la mise grâce à ses joueurs espagnols Rafa Ruiz et Macarro. Mais sous l’impulsion de Bernardou et des supporters locaux, Béthune est revenu à la marque (2-2) avant d’être de nouveau cueilli à froid par les Nantais juste avant la pause (2-3). Les Béthunois se sont révoltés après le repos en inscrivant quatre buts d’affilée, s’imposant sur le fil malgré un gros finish nantais.

 

 

La première défaite nantaise coïncidant avec le premier succès béthunois, c’est Béthune qui fait la bonne affaire car la victoire permet aux hommes d’Aldo Cannetti de sortir de la zone rouge. En revanche, Nantes voit revenir dans le rétroviseur le champion sortant Garges et le Sporting Paris, tous deux victorieux, ce qui relance complètement la course aux play-offs. A domicile, Garges a toutefois dû s’employer et s’armer de patience pour battre une surprenante équipe de Bastia (4-0, voir vidéo), « un adversaire en devenir, qui a bien recruté ces dernières semaines et qui pourrait poser beaucoup de problèmes à l’avenir », comme l’a signalé Nordine Benamrouche, le coach gargeois. Les Bastiais ont en effet longtemps tenu la dragée haute aux champions de France, tenus en échec en première mi-temps (0-0), avant de céder en fin de match. De son côté, c’est un Sporting Paris plus appliqué qui n’a fait qu’une bouchée de l’UJS Toulouse (11-3, voir vidéo) et, comme Garges, se rapproche de la troisième place. Enfin, Bruguières a gâché les débuts de Montpellier à l’Arena en remportant une précieuse victoire (1-2, voir vidéo). Bruguières s’éloigne de la zone rouge, au contraire de Montpellier qui reste à -8 points. Toutefois, la suite du calendrier devrait être plus favorable pour le club héraultais, dont l’Arena, dans laquelle il a pris ses marques, n’a été homolguée par la Fédération que quelques jours avant le match contre Bruguières (environ 800 spectateurs présents). Il devrait y avoir davantage de spectateurs pour la venue de Toulouse dans quinze jours.

 

Crédit photos : Paris ACASA, Stéphane Bujakiewicz, Foot&Me

 

FICHE TECHNIQUE JOURNEE 8
PARIS ACASA – TOULON : 4-8 (1-2)
Buts : Ka (8è), Renatinho (31è), Lawson (34è), Zakehy (37è) pour Paris ; Nito (4è, 24è, 28è), Gouled (17è), Rafita (22è, 36è), Jhow (29è, 38è) pour Toulon
GARGES – BASTIA : 4-0 (0-0)
Buts : Delgado (22è csc), Madou Kah (34è), Daniel Mendy (38è), Ngala (39è) pour Garges
SPORTING PARIS – UJS TOULOUSE : 11-3 (5-0)
Buts : Chus (2), Segura (2), Chaulet (3), Augusto (2), Mayulu, Teixeira pour Paris ; Goual, Ahssen, Sedira pour Toulouse
BETHUNE – NANTES : 6-5 (2-3)
Buts : Bernardou (13è, 24è), Nezlioui (18è, 21è), Farès (21è), Izavan (32è) pour Béthune ; Rafa Ruiz (2è, 39è), Macarro (7è), Fernandez Valor (20è, 38è) pour Nantes
MONTPELLIER – BRUGUIERES : 1-2 (0-1)
Buts : Leo Bomfim (39è) pour Montpellier ; De Los Santos (18è), Zé Carlos (37è) pour Bruguières
ROUBAIX – KB FUTSAL : 1-9 (1-5)
Buts : El-Fakiri (8è) pour Roubaix ; Gasmi (2è), Rondon (14è, 39è), Palomares (15è, 29è), Vita (18è, 33è), Ba (20è, 33è) pour KB.

Partager avec :