Les 32èmes de finale de la Coupe Nationale, débutés vendredi et achevés dimanche, ont été marqués par l'exploit du Petit Poucet breton, Châteaugiron (District, photo), vainqueur du C'West Nantes (D2). Trois clubs de D1 ont également été sortis (Beaucaire, Roubaix et UJS Toulouse) mais les grosses cylindrées dont le tenant Kremlin-Bicêtre sont encore en course. Le triage au sort des 16èmes de finale aura lieu mercredi midi.

Une fois n'est pas coutume, la magie de la Coupe a opéré durant le week-end consacré aux trente-deuxièmes de finale, avec l'entrée en lice des douze clubs de l'élite. Si neuf d'entre eux, dont les grosses cylindrées, sont passés sans encombre ou presque - dont le tenant du titre Kremlin-Bicêtre qui n'a fait qu'une bouchée du club régional Pépite Futsal à Saint-Herblain (0-9), trois sont passés à la trappe, battus par des clubs hiérarchiquement inférieurs : Beaucaire est d'abord tombé à Condrieu (R1), Roubaix ensuite à Valenciennes contre - il est vrai - le client hors normes Orchies (D2, voir vidéo ci-dessous) à l'issue d'une belle et longue bataille et enfin, l'UJS Toulouse surpris au Grand Palais des Sports par le visiteur Chavanoz (R1).

La D2, elle, aura déjà perdu la moitié de son contingent (dix sur vingt) : Laval et Martel Caluire ont été sortis par Nantes et ACCES, clubs hiérarchiquement supérieurs, tandis que Reims et Furiani ont été battus par Lille-Faches et TMFC dans des duels de niveau équivalent. En revanche, pour Plaisance, Vénissieux et C'West Nantes, c'est une journée à oublier car ils ont été éliminés par des formations hiérarchiquement inférieures. Si les deux premiers sont tombés à Marseille et Toulon Est face à des clubs de Régionale 1, le club nantais a été terrassé par Châteaugiron (2ème Division de District), le Petit Poucet qui a créé la sensation du week-end pour sa toute première saison d'existence et, pour finir, sera le seul club de District au prochain tour.


Les clubs de Régionale 1 constituent d'ailleurs le plus gros contingent des qualifiés pour les seizièmes de finale puisqu'ils sont encore onze en course. La palme revient au FC Chavanoz qui a réussit l'exploit de battre l'UJS Toulouse, club de D1, dans la Ville Rose et, qui plus est, au Grand Palais des Sports à l'issue d'un match prolifique. À domicile, Condrieu a également sorti Beaucaire, club de l'élite. Marseille Saint-Henri et Toulon Est se sont signalés en éliminant des clubs de D2, Plaisance et Vénissieux. À ces onze représentants de R1, on peut ajouter Marcouville, club de Cergy-Pontoise (Régionale 2) qui est allé battre nettement Libercourt (R1), complétant le gros contingent de clubs franciliens présents au second tour (8 clubs sur 32, soit 25% des équipes qualifiées).

Le tirage au sort aura lieu mercredi midi au siège de la Fédération Française de Football et les clubs seront, pour la dernière fois, répartis par zones géographiques.

 

Répartition des clubs qualifiés par Ligues régionales d'appartenance

Auvergne-Rhône-Alpes (3) : Caluire FC (R1), Chavanoz (R1), Condrieu (R1)

Bourgogne-Franche-Comté (2) : Dijon-Clénay (D2), Héricourt (R1)

Bretagne (3) : Rennes (D2), Saint-Bugan Loudéac (R1), Châteaugiron (District)

Centre-Val-de-Loire (1) : FCO Saint-Jean-de-la-Ruelle (R1)

Corse (1) : Bastia (D1)

Grand-Est (2) : Pfastatt (D2), Brunstatt (R1)

Hauts-de-France (4) : Béthune (D1), Lille-Faches (D2), Orchies (D2), Villeneuve-d'Ascq (R1)

Méditerranée (3) : Toulon TEF (D1), Marseille Saint-Henri (R1), Toulon Est (R1)

Normandie (1) : Hérouville (D2)

Nouvelle-Aquitaine (1) : Pessac Châtaigneraie (R1)

Occitanie (2) : Montpellier (D2), TMFC Futsal (D2)

Paris-Île-de-France (8) : ACCES (D1), Garges (D1), Kremlin-Bicêtre (D1), Paris ACASA (D1), Sporting Paris (D1), Bagneux (D2), Torcy (D2), Marcouville (R2)

Pays de la Loire (1) : Nantes (D1)

 

Crédit photo : Philippe Le Brech (FA)

Partager avec :