[huge_it_slider id= »1"]

 

Plus de six mois après les 20 ans de l’équipe de France de futsal (née en mars 1997), le Championnat de France de Futsal (D1 et D2) fête à son tour ses dix ans d’existence jour pour jour, à l’occasion (hasard du calendrier) de la 6ème journée de D1 et de la 4ème journée de D2. L’occasion de rappeler quelques faits historiques qui ont fait l’histoire de la compétition-phare en France. 

 

Il y a tout juste dix ans, la première journée du Challenge national de Futsal, ancêtre du Championnat de France de Futsal, voyait le jour le samedi 21 octobre 2007 avec la programmation de la première des huit journées. L’idée de créer une nouvelle compétition régulière fut une volonté des dirigeants de la FFF, suite à la lourde défaite de l’équipe de France de futsal en Italie face à la Squadra Azzura (1-12) en 2006, en qualifications pour l’Euro 2007. Après plusieurs réunions préparations, le premier championnat national de futsal fut mis en place en 2007 par la Fédération Française de Football, il se nommait alors Challenge National Futsal. Mais par la suite, la compétition aura changé plusieurs fois de forme pour aboutir en 2013 à la création de deux divisions nationales.

La première édition, en 2007-2008, comprenait 18 clubs issus des six Championnats régionaux les plus compétitifs (Alsace, Lorraine, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Rhône-Alpes et exceptionnellement Atlantique avec le FC Erdre comme invité, en tant que finaliste de la Coupe nationale au printemps 2007 à Clermont-Ferrand), répartis en 2 groupes de 9, soit huit journées, la première étant alors programmée le 21 octobre 2007. Le nombre de participants s’est élevé à 42 en 2008-2009, la Fédération ayant ouvert les inscriptions aux autres Ligues régionales. Le championnat était alors composé de 6 groupes de 7. En 2009, seules 24 équipes (les 4 premiers de chaque groupe selon les quotas géographiques), ont pu accéder au Championnat de France Futsal.

A partir de la saison 2009-2010 à celle de 2012-2013, les 24 clubs participants furent répartis en 2 groupes de 12, avec matchs aller/retour, soit 22 journées de championnat. Au terme de la saison régulière, les trois derniers de chaque groupe sont relégués à l’échelon inférieur (actuellement, les championnats régionaux). Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les play-Off permettant de désigner le champion de France. À l’issue de la saison 2012-2013, les 6 premiers des poules A et B  ont été reversés au sein de la Division 1, les 6 derniers sont répartis dans les deux poules de Division 2, complétées par 8 accessions de champions régionaux. À partir de la saison 2013-2014, le Championnat de France Futsal se dote officiellement d’une Division 1 Futsal (dite D1 Futsal) avec une poule unique. La Division 2 Futsal (dite D2 Futsal) se compose, elle de deux poules de dix équipes.

La désormais Division 1 Futsal est, depuis la saison 2013-2014, la nouvelle compétition référence de l’élite du futsal en France. Celle-ci se déroule annuellement en deux phases : la phase régulière sous forme d’un Championnat classique, mettant aux prises douze clubs (tous à statut amateur) dans la forme actuelle en vingt-deux journées. Puis la phase finale aboutissant à la grande finale sur terrain neutre. Sur les trois premières et et les trois dernières éditions, des demi-finales furent organisées quelques jours avant la grande finale. En 2012 et 2013, seuls les deux vainqueurs de leurs groupes respectifs s’affrontaient directement en finale.

Le champion de France est qualifié pour la Coupe de futsal de l’UEFA depuis l’instauration de la nouvelle version du Championnat de France en 2009-2010. Auparavant, ce privilège était réservé au vainqueur de la Coupe Nationale et ce, depuis 2005 et la première participation d’un club français, Roubaix Futsal, sur la scène européenne. Les deux derniers du classement descendent en Division 2. Exceptionnellement, à la suite de la réintégration du Kremlin-Bicêtre United, 13 clubs composent l’édition 2013-2014 et trois clubs seront relégués au terme de la saison. Ce cas se répète pour l’actuelle saison 2017-2018, avec la réintégration de Montpellier, pour une D1 à 13 clubs. À partir de la saison 2014-2015, le champion de France sera attribué au vainqueur des plays-offs (demi finale et finale sous forme de match aller-retour) mettant aux prises les quatre clubs les mieux classés à l’issue de la saison régulière.

Actuellement, c’est le Sporting Club de Paris qui détient le plus grand nombre de titres de champion de France au palmarès avec quatre couronnes, devant le Kremlin-Bicêtre avec trois trophées. Remarquons que depuis la saison 2008-2009, le Championnat d’élite est la propriété des clins de la Ligue de Paris-Ile-de-France. Le Sporting Paris est également le détenteur du record du nombre de titres consécutifs puisqu’il l’a remporté quatre fois de suite, entre 2011 et 2014. De plus, trois de ses joueurs ont terminé cinq fois meilleurs buteurs dont Betinho à trois reprises. Ce dernier, qui a pris sa retraite en 2014, est également le meilleur buteur de l’histoire du Championnat de France de futsal avec 288 buts inscrits et co-détenteur du plus grand nombre de buts marqués sur un match : 10 contre Strasbourg et la Sauce Carlésienne (saison 2010-2011), avec le buteur paraguayen Nicolas Zaffe (Toulon, saison 2015-2016) face à Nantes Bela.

Dix ans après la création du Championnat national et après diverses réformes, seuls deux clubs ont été et sont toujours présents au plus haut niveau : Kremlin-Bicêtre et Garges. Le FC Erdre, devenu ensuite Nantes Erdre, a fusionné l’été dernier avec Nantes Bela pour devenir une nouvelle entité : Nantes Métropole Futsal, prolongeant ainsi la présence du futsal nantais au plus haut niveau depuis le lancement du Championnat de France en 2007.

PALMARES DU CHAMPIONNAT DE FRANCE / D1 FUTSAL

Saison Lieu Affluence Vainqueur Vice-champion Meilleur buteur
2016-2017 Saint-Brieuc (22) 500 Garges Djibson Kremlin-Bicêtre Jhow (BRE – Toulon) – 46 buts
2015-2016 Le Kremlin-Bicêtre (94) Huis-clos Kremlin-Bicêtre Garges Djibson Nicolas Zaffe (PAR – Toulon) – 34 buts
2014-2015 Caen (14) 1.200 Kremlin-Bicêtre Toulon TEF Pupa (POR – Sporting Paris) – 38 buts
2013-2014 Pas de phase finale Sporting Paris Cannes Bocca Diogo (BRE – Sporting Paris) – 43 buts
2012-2013 Toulon (83) 2.000 Sporting Paris FC Erdre Betinho (BRE – Sporting Paris) – 48 buts
2011-2012 Villeneuve-d’Ascq (59) 1.100 Sporting Paris Paris Métropole Sofiane Benfatah (FRA – Montpellier PB) – 51 buts
2010-2011 Angers (49) 750 Sporting Paris Paris Métropole Betinho (BRE – Sporting Paris) – 72 buts
2009-2010 Paris (75) 1.300 Kremlin-Bicêtre Sporting Paris Betinho (BRE – Sporting Paris) – 100 buts
2008-2009 Oyonnax (01) 200 Paris Métropole Sporting Paris NC
2007-2008 Epernay (51) 200 Roubaix Futsal Lyon Footzik NC

 

PALMARES DU CHAMPIONNAT DE FRANCE D2 FUTSAL

Saison Champion Vice-champion Meilleur buteur
2016-2017 Nantes Bela (Vainqueur Groupe A) UJS Toulouse (Vainqueur Groupe B) Gr. B : Nejmeddine Fellah (ALG – Pfastatt) – 47 buts

Gr. A : Nabil Alla (Hérouville) – 40 buts

2015-2016 Montpellier Méditerranée (Vainqueur Groupe B) Roubaix AFS (Vainqueur Groupe A) Gr. A : Boulaye Ba (FRA – Paris ACASA) – 34 buts

Gr. B : Younes Ahssen (FRA – UJS Toulouse) – 32 buts

2014-2015 Bastia Agglo (Vainqueur Groupe B) Nantes Bela (vainqueur Groupe A) Gr. B : Gusty Redondo (ESP – Bastia Agglo) – 45 buts

Gr. A : Pepe Font Balleste (ESP – Longwy) – 44 buts

2013-2014 Echirolles Picasso (vainqueur Groupe B) Douai Gayant (Vainqueur Groupe A) Gr. A : Abdessamad El-Hafid (BEL – Douai Gayant) – 48 buts

Gr. B : Sofiane Benfatah (FRA – Montpellier PB) – 46 buts

 

NB : d’autres informations et statistiques vont être progressivement ajoutées sur cet article.

 

Partager avec :