Devant plus de 400 spectateurs présents au Kipstadium de Tourcoing, l'équipe de France U19 a débuté l'année 2019 par une contre-performance face à la Belgique en amical jeudi soir (1-4). Il lui faudra rectifier le tir lors de la seconde manche samedi contre son homologue belge (20h30). 

Sous les yeux de plusieurs personnalités du futsal national venus les soutenir (dont les sélectionneurs Pierre Jacky et Bruno Plumecocq), les Bleuets étaient bien partis, démarrant la rencontre pied au plancher. Sous pression, les Belges perdirent le ballon et Valentin Fuss, parti en contre, convertissait l'opportunité en but avec l'ouverture du score, quarante-cinq secondes seulement après le coup d'envoi (0-1). Face à leurs voisins d'outre-Quiévrain attentistes et bien en place, les Français prirent la possession mais commettaient ensuite une erreur défensive, bien exploitée par l'excellent Qendrim Bahija qui égalisa côté belge (1-1, 5è). Dès lors, la partie s'équilibra et les deux camps se créèrent plusieurs occasions. Mais parallèlement, les Bleuets commirent plusieurs fautes et la sixième d'entre elle amena un jet-franc pour les Belges, heureusement bien arrêté par le gardien Steeven Carron qui sauva momentanément le camp français (18è). Toutefois, ce dernier, malgré une nouvelle intervention, ne put rien faire sur le deuxième but adverse inscrit par Bilal Bouri suite à un mauvais dégagement défensif des Bleuets (1-2, 20è).

Dos au mur et menés au score, les jeunes Français offrirent un visage plus offensif au retour des vestiaires et firent le siège du but belge. Cependant, en dépit de plusieurs séquences de jeu intéressantes, il manquait aux Bleuets ce petit quelque chose, ce grain de folie dans le dernier geste offensif qui leur aurait sans doute permis de faire basculer la rencontre. Bien au contraire, les jeunes Belges, fidèles à leur plan de jeu, laissèrent passer l'orage et sortirent de leur camp pour aller creuser l'écart sur un nouveau contre, conclu victorieusement par Marvin Dresselaers (1-3, 27è). Ce fut une leçon de réalisme offensif que les protégés de Luca Cragnaz donnèrent aux joueurs de Raphaël Reynaud. Et le quatrième but belge, inscrit à une poignée de secondes de la fin par Qendrim Bahija qui s'offrait le doublé (1-4, 40è), donnait un succès plus net au tableau d'affichage. Défaits, les Bleuets devront se nourrir de ce revers pour travailler d'arrache-pied et faire un résultat samedi, à l'occasion de la seconde manche (20h30).

Crédit photo : Squadra Mouscron

RÉSUMÉ VIDÉO DU MATCH

Partager avec :