Cueillis à froid d'entrée par un but des Belges suite à une erreur défensive, les jeunes joueurs de l'équipe de France U19 ont redressé la barre et terminé la seconde confrontation au Kipstadium avec une belle victoire (5-1). Le capitaine Jérôme Pasquier (photo) a été auteur d'un triplé en seconde période. 

 

Cette fois, les Bleuets de Raphaël Reynaud avaient la frite ! Samedi soir, sur le parquet du Kipstadium de Tourcoing, les jeunes Français retrouvaient leurs homologues belges pour une seconde confrontation amicale aux airs de revanche, après la déconvenue subie deux jours plutôt (1-4). Mais là encore, le scénario du premier match qui fut favorable à la Belgique jeudi soir, aura été quasiment identique samedi soir, tournant cette fois à l'avantage des joueurs de Raphaël Reynaud.

Les Bleuets vécurent en effet un début de match totalement fou : ils encaissèrent d'abord un but gag, suite à une boulette de leur gardien André Domingues (qui s'est bien rattrapé par la suite avec de très bons arrêts), bien exploité par Marvin Dresselaers pour la Belgique après seulement vingt secondes de jeu (0-1). Les jeunes Français répliquèrent immédiatement pour égaliser...vingt secondes plus tard, par l'intermédiaire de Valentin Fuss (0-1). Après cette première minute très agitée, le jeu s'équilibra mais les Bleuets montraient plus d'abnégation, notamment dans les duels, sous les encouragements de leurs parents, venus nombreux samedi soir dans un Kipstadium copieusement garni. Bien leur en prit : à force d'insister, les Français prenaient l'avantage grâce à un but de Malcom Perian (9ème, 2-1). Dès lors, les occasions se succédèrent de part et d'autre mais les gardiens des deux camps ont brillé par leurs interventions successives, maintenant le score de 2-1 à la pause en faveur des protégés de Raphaël Reynaud.

La seconde période du match repartit sur les mêmes bases que la fin de la première mi-temps, à la différence que les Bleuets ne se contentèrent pas seulement de mener au score, cherchant surtout à faire le break, face à des Belges certes dominés mais toujours menaçants en contre. C'est là que le capitaine français Jérôme Pasquier sonna la charge. Colmatant jusque-là de nombreuses brèches en défense, il prêta également main-forte à ses coéquipiers lors des phases d'attaques où il se montrait décisif avec un joli coup du chapeau (trois buts inscrits d'affilée). D'abord, à la 29ème minute sur une superbe reprise de volée suie à un corner (3-1). Ensuite, sur une frappe lointaine qui fit mouche (34ème, 4-1), alors que les Bleuets évoluaient supériorité numérique suite à l'expulsion du capitaine belge Redan El Madani (deux avertissements). Enfin, sur un contre victorieux, alors que les Belges évoluaient en power-play (39ème, 5-1), scellant définitivement le score du match.

La réaction d'orgueil fut belle à voir pour des joueurs français qui auront rétabli l'équilibre, grâce à une victoire acquise avec la manière La préparation pour les qualifications de l'Euro se poursuivra le mois prochain, avec un stage préparatoire du 1er au 3 février au Pole Espoirs Futsal de Lyon, puis une dernière double confrontation amicale face à la Roumanie les 26 et 27 février en région de Perpignan.

Crédit photo : Hic-Hem

Partager avec :