L’équipe de France a achevé ce soir à Gävle son périple en Suède par une seconde victoire en deux matches face à la sélection nordique (5-2). En confirmant leur premier succès déjà acquis la veille aux dépens des Suédois (3-0), les Bleus ont rempli leur contrat. On les retrouvera fin octobre à la maison, pour un autre double défi amical face à l’Ukraine. 

Solides vainqueurs mardi soir (3-0), les hommes de Pierre Jacky ont récidivé ce mercredi soir (5-2) face à des Suédois qui ont affiché un bien meilleur visage que celui de la veille. Muets offensivement hier, les Scandinaves avaient à coeur de prendre leur revanche et surent concrétiser leur domination, menant deux fois au score à chaque fois en début de chacune des deux périodes. Fredrik Jonsson en première mi-temps (6è, 1-0) puis Nima Kadivar en seconde (24è, 2-1) plaçaient en effet la Suède sur de bon rails. Mais les Bleus, qui laissèrent passer l’orage, avaient ensuite les armes pour répondre. D’abord, suite à un pressing incessant, en égalisant une première fois par Mickaël De Sa Andrade, trouvant la faille entre les jambes de l’excellent portier suédois Christopher Solberg (12è, 1-1) et permettant au camp français d’atteindre la pause sur un score de parité.

L’image contient peut-être : 14 personnes, dont Joevin Durot et Mickael De Sa Andrade

Puis ensuite, après le repos, les Tricolores égalisèrent une seconde fois grâce à Nelson Lutin, auteur de son premier but en Bleu pour sa première convocation internationale (30è, 2-2). Après avoir fait mieux que résister pendant une bonne demi-heure de jeu, les joueurs suédois baissèrent le rythme et subirent la domination de l’équipe de France qui, à ce moment-là, en profitait pour faire respecter la hiérarchie. Abdessamad Mohammed surgissait à son tour et permit aux Bleus de prendre l’avantage (3-2, 31è). Ensuite, ce fut une nouvelle fois Mickaël De Sa Andrade qui y allait de son doublé pour creuser l’écart (35è, 4-2), avant qu’Azdine Aigoun ne parachevait définitivement le succès des Bleus en fin de match (37è, 5-2). Si cette seconde victoire fut longue à se dessiner face à des Scandinaves bien meilleurs, elle n’en fut que plus logique à la fin.

Prochain défi pour l’équipe de France de futsal, ce sera les 30 et 31 octobre prochain face à une sélection jouant également en jaune et bleu : l’Ukraine, un morceau bien plus consistant que la Suède et mieux classée que la sélection tricolore. Un moment pressentis à Châlon-sur-Saône, les matches pourraient finalement avoir lieu dans une autre ville. A suivre.

Feuille de match (en suédois)

Crédit photos : Stisse Alberg

Partager avec :