Crédit photo : FFF

La Fédération Française de Football a communiqué ce lundi la liste de clubs issus des différents Championnats nationaux, étant en situation d’infraction au Statut de l’Arbitrage pour la saison 2019-2020. En effet, ces clubs n’ont pas satisfait au recrutement obligatoire d’arbitres officiels, dont le nombre varie selon les compétitions. Parmi eux, on trouve six clubs de futsal dont un de D2 qui, depuis, a été relégué sportivement en Régionale 1 : il s’agit de Compiègne Futsal (1ère année d’infraction).

Sur les cinq autres clubs, on trouve deux de D1 Futsal (Béthune et Roubaix) et trois de D2 Futsal (Dijon-Clénay, Hérouville et Strasbourg Neuhof). Rappelons qu’en plus des sanctions financières (article 46 du Statut de l’Arbitrage), des sanctions sportives – comme la limitation du nombre de joueurs mutés sur les feuilles de matches – sont également prévues (article 47 dudit Statut), variant selon le nombre d’années d’infractions. Voici la liste :

  • Béthune Futsal (D1) : 3ème année d’infraction (soit aucun joueur muté autorisé)
  • Roubaix AFS (D1) : 1ère année d’infraction (soit maximum trois joueurs mutés autorisés)
  • Dijon-Clénay (D2) : 3ème année d’infraction (soit aucun joueur muté autorisé)
  • Hérouville Futsal (D2) : 2ème année d’infraction (soit maximum deux joueurs mutés autorisés)
  • Strasbourg Neuhof (D2) : 1ère année d’infraction (soit maximum trois joueurs mutés autorisés)

Advertisements